1

Aperçu sur les Organisations professionnelles

Le développement agricole nécessite des préalables pour sa mise en œuvre, parmi ces préalables l’organisation des agriculteurs, des femmes rurales et des jeunes ruraux. L’organisation des acteurs locaux dans le domaine agricole en organisation du premier ordre (Coopératives et Associations) ou de second ordre (Union des coopératives, GIE, Fédérations etc) constitue un indicateur pertinent d’une population dynamique et disposée à assumer la responsabilité et promouvoir le développement local dans une optique participative, partenariale et durable.

Au niveau de la zone d’action de l’ORMVA du Tafilalet, les organisations professionnelles de la zone ont connu un développement remarquable, aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif. En effet, le nombre de coopératives est passé de 302 en 2008 à 548 en 2020. Le taux d’organisation a enregistré  une nette  amélioration de 81 % et le niveau d’organisation des agriculteurs a atteint 25 % avec un total de 15251 adhérents. Sur  le plan qualitatif nous avons assisté à une diversification des structures organisationnelles (17 GIE, deux unions des coopératives, 04 associations régionales de producteurs de dattes et deux associations provinciales de producteurs des olives).

Pour renforcer davantage le rôle de ces organisations professionnelles, le service de la vulgarisation et de l’organisation professionnelle de l’ORMVA du Tafilalet déploie d’importants efforts en vue de :

  • Apporter l’appui juridique aux coopératives existantes pour s’aligner à la nouvelle réglementation par l’adaptation de leurs statuts à la loi 112-12 ;
  • Accompagner les organisations professionnelles dans les domaines de la législation, la gestion administrative et comptable ainsi que dans le montage des projets ;
  • Sensibiliser les porteurs de projets (les agriculteurs, les femmes rurales et les jeunes ruraux) à s’organiser en coopératives pour la mise en œuvre de leurs projets ;
  • Faire des coopératives un véritable organe de gouvernance des projets dont elles bénéficient ;
  • Encadrement et assistance des coopératives porteuses de projets pour leur réussite auprès d’autre coopératives partenaires ;
  • Inciter les coopératives de valorisation des produits de terroirs à s’unir en Groupements d’Intérêts Economiques pour la promotion de leurs produits et de leur territoire  (marketing territorial);
  • Accompagnement des associations professionnelles des différentes filières de la zone en vue de jouer pleinement leur rôle dans le cadre de l’interprofession ;
  • Appui à la fédération inter professionnelle Marocaine des dattes  (FIMA dattes) pour la mise en œuvre du contrat programme signé avec le Ministère pour l’accompagnement des différents opérateurs de la filière. 

1-1- Répartition des coopératives au niveau de la zone d’action de l’ORMVA/TF

 

Provinces

 

Coopératives existantes selon la loi 24/83

Coopératives existante selon la nouvelle loi 112/12

Coopératives selon la nouvelle loi 112/12

Les nouvelles créations selon la loi 112/12

Errachidia

149

240

219

Midelt

48

43

27

Tingher

Assoul

18

4

8

Alnif

4

4

3

Figuig

78

Total

567

291

257

De ce tableau on constate que  parmi 567 coopératives existantes avant l’entrée en application de la nouvelle législation : la loi 112-12  60 % ayant procédé à l’adaptation de leurs statuts à ladite loi jusqu’au 31 Octobre 2020. Les nouvelles créations ont concernées 257 coopératives réparties sur l’ensemble des territoires relevant de la zone d’action de l’ORMVA-TF. Il est à signaler que la zone de Beni Tadjit (Figuig) entre dans le territoire de l’Oriental.

1-2- Structure du tissu coopératif par filière 

Objet de la coopérative Nombre de coopératives Nombre d’adhérents Nombre d’adhérentes
Dattes 156 2790 634
Oléiculture 34 1825 28
Pommier 8 447 1
Production laitière 2 611 0
Elevage 65 631 545
Apiculture 56 864 108
Avicole 4 52 36
 Plusieurs objets 91 1974 259
Prestation de service 83 3387 136
Amandier 3 154 25
Plants aromatiques et médicinales 9 209 121
Rose à parfum 0 0 0
Safran 1 8 0
Cumin et Henné 4 66 1
Valorisation des produits de terroirs 32 169 170
Total 548 13187 2064

1-3- Création de nouvelles coopératives 

Les coopératives agricoles nouvellement créés au  niveau de la zone d’action de l’ORMVATF  conformément à la procédure de création selon la loi 112/12 sont au nombre de 257.  Celles créées au cours de l’exercice 2020 sont    26 coopératives réparties comme suit :

Coordination Errachidia Efoud Goulmima Rich Total
Nombre de coopératives créées en 2020. 12 9 1 1 26

1-4- Coopératives ayant adapté leurs statuts à la loi 112/12 :

Les coopératives agricoles ayant adapté leurs statuts aux dispositions juridiques de la loi 112/12  sont au nombre de  291 coopératives,  dont 1 coopérative ayant adapté  son statut durant cet exercice  2020 réparti comme suit :

Coordination Errachidia Efoud Goulmima Rich Total
Nb de coopératives alignées à  la loi 112-12 en 2020 1 1

Ces chiffres restent provisoires en absence de données concernant l’opération de création et d’adaptation auprès de la direction Régionale de l’ONCA et  des délégations régionales de l’ODCO (Meknès, Oujda et Sous Massa) pour pouvoir compléter notre base de données et faire des recoupements des informations collectées.

2-1- Importance

Au niveau de la zone d’action de l’ORMVA du Tafilalet, l’organisation professionnelle en tant que composante transversale du programme de développement des filières porteuses, constitue une condition nécessaire pour la valorisation des produits locaux et un passage obligé pour leur insertion dans l’économie nationale et internationale. En effet, depuis la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de développement agricole appelé communément « Plan Maroc Vert », les actions de l’office ont été axées sur la mise en place des structures organisationnelles susceptibles de répondre aux objectifs de développement tracés dans le cadre de ladite stratégie et aussi aux prérogatives du contrat programme signé entre le Gouvernement Marocain et l’interprofession FIMA dattes en 2010. Le renforcement de l’organisation professionnelle a été axé sur la création de groupements d’intérêt   économique (GIE).

Il s’agit d’organisation professionnelle de second degré, regroupant des coopératives agricoles œuvrant dans le domaine de valorisation des produits de terroirs  particulièrement les dattes, les olives, le miel et les PAM. Le tableau ci-après relate l’importance de ces GIE par filière :

Filière

Nom du Groupement  GIE

Nombre coopératives

Nb D’adhérents
Total

Nb de Femmes adhérentes

Territoire

Dattes

Tomour Wahate Aoufous

17

343

109

Errachidia

Difaf Ziz d’Erfoud

31

449

154

Erfoud

Oasis- Jorf

25

360

98

Rissani

Mergouna de Rissani

16

489

68

Rissani

Ghéris-Ferkla- Amagha

11

457

69

Goulmima ,Tinjdad

Tomour Wahate Guir

06

97

10

Boudnib

Toumour Oued Bouanane

14

136

27

Bouanane

Alnif  Maaider

10

134

30

Alnif

Oued ziz

17

276

54

Errachidia

Total

147

2741

619

 

Olive

Dahab Ziz-Guir

07

493

54

Rich

Nour Ziz

04

705

Errachidia

Tifaout Ghéris

08

400

Goulmima

Total

19

1598

54

 

PAM

GIE PAM

04

130

Rich (Meknes Tafilalet

GIE PAM

04

200

120

Goulmima

Total

08

200

250

 

MIEL

IDIWANE ZIZ

14(+6 en cours)

580

60

RICH

ABEILLE OASIS TAFILALET

11

544

10

Errachidia

Total

25

1124

70

 

Valorisation des produits de terroirs

EXAIR IL AYACHI

14

400

120

Rich

Total

213

6063

1113

De ce tableau on constate que les organisations de second degré (GIE) créées au niveau de la filière dattes sont au nombre de neuf (9) groupements regroupant 147 coopératives et 2741 adhérents(es). Ce chiffre reste en deca des possibilités offertes en matière d’organisation des producteurs des dattes pour les raisons suivantes :

  • Importance de la filière dans les programmes de développement agricole de la zone ;
  • Existence d’un tissu coopératif important au niveau de la filière avec 90 coopératives de conditionnement des dattes regroupant 1122 adhérents et 08 coopératives de valorisation des dattes dont les adhérents ont au nombre de  102, en plus d’un effectif important de 48 coopératives à objectifs mixtes dont fait partie la production et la valorisation des dattes ;
  • Le taux de couverture spatiale de chaque groupement varie de 1000 à 5000 Ha.

Pour ce qui est de la filière olive, trois (3) GIE ont été créés  respectivement au niveau des zones de Rich, Errachidia et Goulmima regroupant 19 coopératives et 1652 adhérents(es). Ce chiffre reste faible par rapport au niveau d’organisation de la filière, marqué par un tissu coopératif de 35 coopératives de titration des olives et un effectif de 1825 adhérents.