1

Développement pastoral au niveau de la zone d’action de l’ORMVA-TF

En général, le développement pastoral au niveau de la zone d’action de l’ORMVA-TF s’articule principalement autour de ces quatre composantes :

  • Réhabilitation et gestion des ressources pastorales ;
  • Développement des infrastructures pastorales ;
  • Organisation et renforcement des capacités des organisations professionnelles ;
  • Promotion des filières liées et AGR associées aux ressources pastorales.

La plupart des actions réalisées en matière de développement pastoral entrent dans la cadre des projets suivants :

  • Projet de développement des parcours et la régularisation des flux des transhumants ;
  • Projet pilier II : Amélioration de la production des élevages extensif ovins au niveau de la Commune Territoriale de Bouichaouene ;
  • Projet Pilier II : Développement de la filière cameline au niveau de la commune territoriale Aïn Chouater.

Ces projets concernent :

  • Secteur               : Elevage extensif des petits ruminants et des camelins.
  • Localisation        : La zone d’action de l’office.
  • Régions              : Drâa-Tafilalet et Oriental (Cercles de Béni Tadjit et Talsint).
  • Provinces     : Errachidia, Midelt, Tinghir et Figuig.
  • Superficie des parcours                : 3 500 000 ha.
  • Effectif du cheptel :
    • Ovins en extensif            : 520 000 têtes ;
    • Caprins                    : 490 000 têtes ;
    • Camelins                 :     7 600 têtes.

  • L’amélioration de la productivité du cheptel ;
  • L’aménagement des parcours par la plantation d’arbustes fourragers ;
  • L’amélioration de l’accès à l’abreuvement du cheptel ;
  • L’amélioration génétique du cheptel existant ;
  • L’augmentation du revenu des éleveurs.

4-1- Actions préparatoires :

  • Organisation de 12 voyages de sensibilisation et d’échange au profit de 300 éleveurs dans les régions de Guelmim, Tiznit, Oujda, Taounate, Kenitra et Marrakech,
  • Organisation des voyages d’échange d’expériences des cadres et techniciens dans les régions d’Agadir, Layoune et Dakhla.
  • Organisation des sessions de formation  au profit de 180 éleveurs sur la gestion et les techniques de réhabilitation des parcours et sur le développement de l’élevage des camelins ainsi que celui des petits ruminants en extensif ;
  • Organisation de 10 sessions de formation techniques au profit des cadres et techniciens de l’ORMVA-TF ;
  • Distribution de 120 tonnes d’orge aux coopératives pastorales dans le cadre d’un concours.
  • Organisation de la première édition du festival régional du dromadaire sous le thème « La Nouvelle Loi sur les Parcours : un outil pour le Développement de la Filière Cameline face aux changements climatiques ».

4-2- Aménagent des parcours :

  • Plantation de 2 000 ha en arbustes fourragers (Atriplex) ;
  • Plantation de 100 ha en plantes aromatiques et médicinales (Romarin) ;
  • Plantation de 75 ha en cactus.

4-3- Infrastructures pastorales :

  • Construction de 4 abris anti-neige ;
  • Construction de 4 locaux des coopératives pastorales ;
  • Construction de 2 hangars pour le stockage des aliments de bétail ;
  • Construction de 3 Citernes enterrées pour l’abreuvement du cheptel ;
  • Création de 26 points d’eau (10 Puits  et 16 forages) pour l’abreuvement du cheptel ;
  • Equipement de 22 forages en système de pompage solaire pour l’abreuvement du cheptel.

4-4- Promotion des filières associées aux parcours

4-4-1- Filière ovine et caprine :

  • Elaboration d’un plan directeur pour le développement de la filière ;
  • Distribution de 400 géniteurs ovins de race Béni Guil aux coopératives pastorales.

4-4-2- Filières apicole et PAM

  • Elaboration d’un plan directeur pour le développement de ces filières ;
  • Distribution de 550 ruches peuplées d’abeille jaune saharienne  au profit des GIEs à Rich et Errachidia;
  • Distribution de 2 lots de matériel apicole ;
  • Construction d’une usine apicole (Miellerie, unité de gaufrage et un atelier de menuiserie) à la CT M’daghra ;
  • Construction et équipement  d’une unité de valorisation des PAM (en cours) à la CT de N’zala.

4-4-3- Filière cameline :

  • Elaboration du plan directeur pour le développement de la filière ;
  • Construction et équipement d’une unité de fabrication de fromage des chamelles à la CT Ain Chouater.
  • Construction et équipement d’un atelier pour la valorisation des poils de dromadaires (en cours) ;