Plan Régional Agricole (PAR)

image_print

La déclinaison du Plan Maroc Vert (PMV) en Plan Agricole Régional (PAR) Draa Tafilalet et par la suite au Plan Agricole de l’ORMVA du Tafilalet a pris en considération :

  • Les objectifs du PMV,
  • Les réalisations actuelles en matière de productions agricoles, de valeur ajoutée et d’emploi créés par l’activité agricole dans la Région,
  • Les gaps en termes de gain de productivité,
  • Les possibilités de commercialisation de la production sur le marché national et à l’export,
  • Les conditions du milieu notamment les ressources en eau qui sont en régression continue, le climat et les sols
  • L’offre en matière des terrains susceptibles d’être mis en valeur.

Ainsi, les filières de production végétales retenues dans le Plan Agricole Régional sont :

  • Le palmier dattier ;
  • Le pommier ;
  • L’olivier ;
  • l’Amandier
  • Gombo ;
  • Les produits de terroir tels que le cumin henné et le figuier ;

Pour la production animale, les filières retenues sont :

  • La filière viandes rouges ;
  • La filière lait ;
  • La filière apicole.

Les objectifs globaux escomptés du Plan Agricole Régional portent sur l’augmentation des niveaux de production des différentes filières retenues, l’amélioration des revenus des agriculteurs, l’amélioration de la qualité et des conditions de commercialisation de la valorisation des productions, la création de l’emploi et l’amélioration des niveaux de valorisation de l’eau d’irrigation.

Pour réaliser ces objectifs à terme du Plan Agricole Régional, 87 projets potentiels sont identifiés et évalués dont 60 projets type pilier I et 28 projets type pilier II.

Les grandes ambitions très caractéristiques de la région sont:

Pillier I : Développement des spéculations à haute valeur ajoutée dont notamment le palmier dattier, le pommier, l’olivier, la rose à parfum, et les viandes rouges;

Pillier II : Réalisation de projets d’agriculture solidaire dont en particulier la reconversion des céréales en olivier et en pommier, la reconstitution des palmeraies traditionnelles l’apiculture ainsi qu’à l’identification et la valorisation des produits de terroirs.

Projets transverses : Réalisation de grands projets transversaux permettant de créer les conditions favorables à la mise en œuvre du PAR. Il s’agit des principaux projets suivants :

  • Programme National d’Economie d’Eau d’Irrigation (PNEEI);
  • Aménagement Aval Keddoussa ;
  • Programme transrégional de développement des parcours et la régulation des flux des transhumants;